REEL
Accueil - Energie - Actualités - Pollution lumineuse : les Tours de la Défense dans la lumière
Pollution lumineuse : les Tours de la Défense dans la lumière Imprimer
 06 août 2012

Le quartier de la Défense à Paris fait partie des sites les plus éclairés en France. Un cabinet vient de présenter un classement des 20 tours consommant le plus d’énergie, basé sur le calcul de la surface éclairée de chaque tour par rapport à sa surface globale.

 

 

La première marche du podium revient à la Tour Pacific occupée par la Société Générale (50% de la surface éclairée toute la nuit).

 

Elle est suivie par les tours Initiale, louées par le Réseau de Transport d’Electricité français et Nexity, la tour Manhattan, siège du cimentier français Vicat et la Tour Europlaza, occupée par Capgemini, société de service en ingénierie informatique.

Toutes les trois affichent un éclairage de leur bâtiment de 30% la nuit.

 

À titre de comparaison, l’énergie gaspillée par ces 20 tours durant le mois de mai, sur le seul poste éclairage, correspond à l’équivalent de 32 000 ampoules allumées 4h par jour toute l’année.

 

Cependant, l’éclairage n’est pas la seule source de gaspillage énergétique dans les bureaux. Le chauffage, la climatisation et les ordinateurs sont également très énergivores. Une étude réalisée par le Réseau d’Observation Statistique de l’Energie et des émissions de gaz à effet de serre en Ile-de-France démontre que l’éclairage ne représente que 18% de la consommation énergétique directe des bureaux en Ile-de-France.

 

 
-  Laisser un commentaire
X
Remplissez le formulaire suivant pour laisser votre commentaire
Code de sécurité
changer l'image
Votre commentaire doit être validé
avant d'apparaître sur la page.